Slide
Slide
Slide
Slide

L’installation de réalité virtuelle «interlooped» de Imverse SA.
Lauréat

Les contributions de soutien à la culture numérique 2018

Artiste / Intervenant

Manifestations

je 25. octobre 2018, 17:30 à 22:00

Une rencontre avec son propre corps en réalité virtuelle, des technologies robotiques ingénieuses ou des haut-parleurs reproduisant les discussions de patients atteints de démence et remettant ainsi en question le langage principal: voici quelques exemples de la diversité des projets lauréats des bourses de travail Digital Culture 2018. Le Pour-cent culturel Migros attribue pour la douzième fois une contribution de travail et soutient au total neuf projets pour un montant total de 85 000 francs.

Le Pour-cent culturel Migros fait la promotion de l'art médiatique depuis 20 ans et attribue sa Les contributions de soutien à la culture numérique pour la douzième fois cette année.Le jury, composé de cinq membres a pré-selectionné au préalable 46 projets et a primé 9 projets couvrant l’ensemble des médias, pour un montant total de 85 000 francs suisses.

Les prix vont aux projets suivants:

• 15 000 francs pour «Norient Space - The Now in Sound. Un musée virtuel »

Norient (Theresa Bayer et Thomas Burkhalter), Berne
Avec le musée virtuel «The Now in Sound», le réseau Norient poursuit ses nombreuses années de travail et cherche encore et toujours à expérimenter les formats numériques et esthétiques. Le projet organise et scénarise la musique locale et mondiale de manière transdisciplinaire et multi-perspective, en abordant des questions clés du temps.

• 15 000 francs pour «Interlooped»

Imverse SA (Javie Bello Ruiz, Robin Mange, Maria Guta, FlexFab), Plan-les-Ouates, Genève
À travers des lunettes de réalité virtuelle, les utilisateurs entrent dans un monde virtuel créé par l'artiste Maria Guta. Ils se confrontent à des images elles-mêmes générées par ordinateur et rencontrent leur propre identité sous une forme différente. Maria Guta entend montrer comment la perception de soi dans le monde numérique peut changer et se développer.

• 11 000 CHF pour «kleee»

Johannes Gees, Zurich
Un projet en sous-projets: est notamment visible depuis l'extérieur une performance laser expérimentale et mobile, réalisée au moyen d'un projecteur laser largement autonome dont la sortie est contrôlée par une analyse visuelle de l'environnement de projection. Le jury a été impressionné par la proposition globale complexe, qui aborde de manière innovante des aspects tels que la paternité, la production artistique, la participation, le financement participatif, ou encore le blockchain.

• 10 000 francs pour «The InaccurateBot»

Fabian Bircher et Ilmar Hurkxkens, Zurich
Grâce à la combinaison intelligente d'une technologie de robot sophistiquée et d'un gant en caoutchouc qui effectue des tâches banales, le projet réduit les craintes de la technologie robotique et ouvre de nouvelles approches émotionnelles à cette dernière.

• 9 000 francs pour «RObalz»

Daniel Bisig et Tatsuo Unemi, Zurich
Le travail s’insère dans le débat actuel selon lequel les machines occupent de plus en plus d'emplois jusque-là réservés aux personnes. Le potentiel créatif des algorithmes est dans le même temps souligné dans les recherches en développement rapide sur l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique. Le jury a apprécié l'aspect humoristique de ce projet, qui reprend avec un clin d'œil ironique cette thématique.

• 8 000 CHF pour «PALM»

Collectif U5, Zurich
Dans ce projet à long terme, le collectif U5 adopte les méthodes des groupes dominants dans les réseaux sociaux et les transfère à sa propre pratique. Une série de caméras portables auto-développées diffusent en continu des images sur une page Internet où les utilisateurs peuvent les visualiser et les évaluer. Il aborde également les problèmes de surveillance, d'expression personnelle et de documentation quotidienne.

• 8 000 CHF pour «Radiosands # 2»

Sven Hirsch et Thom Kubli (ZHAW - Institut de simulation appliquée), Winterthur
Le jury été convaincu de la profondeur conceptuelle du travail consistant à relier un support historique tel que la radio aux stratégies actuelles d’apprentissage automatique. Les artistes parviennent à présenter la radio non seulement comme outil de divertissement, mais aussi comme instrument d’influence et de manipulation politiques; pour ce faire, ils créent un impressionnant espace sensoriel d’expérience, qui aborde la relation entre intelligence humaine et numérique.

• 6 000 CHF pour la «imperceptible réalité»

Charlotte Aebischer, Lausanne
Sept photos de bâtiments habités de villes suisses sont projetées sur de grands écrans. Un haut-parleur accompagne les scènes avec des sons et les synchronise habilement avec le regard du spectateur. Ce projet combine des algorithmes de suivi modernes et des technologies traditionnelles et rend par conséquent tangibles des événements quotidiens invisibles.

• 3 000 francs pour «du bist, da bist du auch, nicht der Vier bist - Gesprächsfragmente von Personen mit Demenz»

Nicole Schid, Oberegg AI
Avec son installation sonore, l'artiste Nicole Schmid tente de développer une mémoire pour la démence mais aussi de faire l'expérience de la perte de langage permanente. Des fragments de conversation sont mis en scène de façon tonale via différentes enceintes, créant une expérience intime pour les visiteurs et soulevant la question du début et de la fin du langage.


Le jury était composé de:
Sabine Himmelsbach, directrice de HeK, Maison des arts électroniques de Bâle; Johannes M. Hedinger, commissaire d'exposition, artiste et conférencier (ZHdK, université de Cologne, Alps Art Academy); Nicholas Schärer, chargé de cours à la Haute école des arts de Zurich; Luc Meier, responsable du contenu chez EPFL Artlab.

L'appel à candidatures pour les travaux Digital Culture 2019 aura lieu au printemps 2019.

Le Pour-cent culturel Migros s’intéresse à la culture numérique et aux arts médiatiques depuis 1998, que ce soit à travers la plate-forme pour la culture numérique et les arts médiatiques «Digital Brainstorming» ou encore «bugnplay.ch», le concours pour les jeux, le code, la robotique et le multimédia destiné aux jeunes de 8 à 20 ans. Le projet de financement «Les contributions de soutien à la culture numérique» du Pour-cent culturel Migros existe depuis 2007.

Également
Installation

Rock Print Pavilion

Un robot développé par Gramzio Kohler Research construit ses propres sculptures à base de cailloux.

Performance

Ring the Cows

Un concert en pâturage avec Alain Bellet